Néophobie : comment le guérir ?

 

Beaucoup sont les parents qui ne savent pas comment réagir quand leurs enfants refusent de manger quoi que ce soit !

Bien que ce processus soit normal et obligé, la néophobie, puisque c’est comme cela que ça s’appelle, laisse les parents impuissants face aux caprices de leurs enfants.

Si vous avez déjà vécu cette situation, vous devez comprendre de quoi je parle. Si au contraire, vous êtes sur le point de devenir parents, cette phase de « j’aime pas » peut se soigner par quelques ruses.

Pourquoi mon enfant refuse t-il de manger quoi que ce soit ? 

À partir des 18 mois, voilà que votre enfant refuse de prendre son petit déjeuner ou son gouter.

Et vous ne comprenez pas au tout début puisque vous lui préparez toujours ses repas préférés.

Sachez que cette période n’est pas propre à votre seule famille, de nombreux parents ont vécu cette phase avec leurs enfants donc inutile de vous affoler !

Vous ne le savez peut-être pas, mais c’est même normal que cela se produise.

Faut-il aller voir un docteur

Cela est normal que vous vous inquiétiez pour votre enfant !

Mais rassurez-vous ! Il n’y a pas de quoi en faire tout un plat.

D’ailleurs, même si vous prenez rendez-vous chez un docteur pour qu’il examine votre enfant, sa réponse restera la même : pas de panique !

Un enfant qui refuse un repas n’est pas du tout un signe de maladie.

Comment faire pour le nourrir donc ?

Bien entendu, vu qu’il n’a rien mangé de toute la journée, vous devez chercher des petites ruses pour le faire avaler ne serait-ce qu’une cuillérée de soupe.

Ce qu’il faut faire c’est d’user de ruses pour égayer sa faim. Mangez en face de lui ou même mettez un peu plus de nourriture sur votre assiette, en vous voyant, il aura envie de faire pareil.

Aimes-tu cet article ?
  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

1 Comments

  1. FabienG

    La néophobie, je connais ! Étant mère de trois enfants, j’ai dû faire face à ce problème trois fois ! Et c’est toujours pareil : la clé c’est d’attendre que l’envie les prenne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *